Évitez de ramasser en nature!


Comme membre de Flora Quebeca, je vous suggère de ne pas ramasser des plantes ou des parties de plantes en nature, spécialement les plantes avec un statut précaire ou protègées par une loi.

Alpinegium respecte ces lois et nos écrits sont destinés aux botanistes, chercheurs, jardins botaniques et autres institutions de recherche.

Avant d'acheter une plante indigène en centre-jardin, informez vous de la provenance et assurez vous que l'étiquette contient l'information sur sa production.
----------------------------------------------------------

17 mars 2010

Le printemps alpin

.............
Oui, le printemps alpin est à nos portes à la mi-mars!

Dans le jardin alpin, le feuillage vient avant les fleurs. On admire des feuillages persistants pourprés, en dome, en tapis, panachée.


Ma mascotte, Aeioniopsis cabulica, vient de sortir indemme après 3 hivers.

















un peu frileuse et tremblotante, ... mais ca va!

Le Draba fait la fête en avril avec sa multitude de fleurs jaunes ou crèmes.




















Ici, c'est le Draba darwassica à feuillage persistant et pas piquant.
 Je lui ai mis un collier de graviers ronds au collet, question de chasser l'humidité, l'aérer quoi!



















Ces plantes poussent toutes dans le sable pur, sans arrosage sauf la pluie!

===================================================
Il y a un lupin alpin qui ne mesure pas plus haut que 4 pouces = 10cm.
Son feuillage est tellement argenté.
Je pense le bouger et le nourrir un peu car il n'a jamais fleuri en 3 ans.
Ca vaut quand même la peine pour le feuillage.



















Mon lupin lorgne un peu sur la gauche, mais je le comprends.
La raison est que le Penstemon rupicola, tout de pourpre habillé,
lui envoie des fleurs rouges vives tout l'été.
===========

Une autre qui se fait rarissime par sa floraison est le Saxifraga bronchialis!


Et quelle beauté printanière avec sa robe tapissante pourprée.
En regardant sa frange marginale, on dirait une robe épineuse,
mais c'est juste pour faire peur car au toucher c'est doux, doux, doux!

Voici donc ce spectacle printannier que je découvre tous les jours,
spectacle persistant et changeant comme les étincelles du feu d'artifice!

Qui a dit qu'il faut des fleurs pour que cela soit beau?
Le parc de la Dauphinelle est en délire!

.............









BlogsAnnuaire QuébecSite MeterAu jardin, conseils en jardinage